peintures

Souvent une impression fugitive naît du regard qui vague sur la surface des choses.

C’est une Impression, pour moi presque monochrome, trouble, difficile à cerner, qui revient plus tard, lancinante.

 

Matérialiser cette impression parfois très longtemps après, retrouver la mémoire, c'est le sens de mon travail.

 

Ma voie : ne pas penser l’image, mais commettre l’image.

 

Si mon travail n’est pas figuratif, il n’est pas abstrait non plus. Il tend juste à montrer d’infimes fragments d’un monde en attente.